La conception de systèmes agroforestiers

Pratique ancestrale dans de nombreuses régions du monde (pensez aux prés-vergers de l’avesnois, au bocage normand, etc…), l’agroforesterie revient depuis une vingtaine d’année au goût du jour : stockage du carbone, lutte contre l’érosion des sols, création de haies brise-vent, accueil des auxiliaires de culture, diversification économique… les raisons sont nombreuses d’avoir recours aux arbres pour rééquilibrer les écosystèmes cultivés.

L’équipe de PermaLab s’investit depuis 3 ans dans le développement de l’agroforesterie, notamment à travers l’ADAF (Association Drômoise d’Agroforesterie). Notre site expérimental, situé à l’Oasis de Serendip dans la vallée de la Drôme, a été récompensée en 2018 dans le cadre du « Concours national Agriculteurs d’Avenir ».

L’agroforesterie désigne les pratiques, nouvelles ou historiques, associant arbres, cultures et-ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ.
Ces pratiques comprennent les systèmes agro-sylvicoles mais aussi sylvo-pastoraux, les pré-vergers (animaux pâturant sous des vergers de fruitiers)…

A travers son activité de bureau d’études, PermaLab accompagne les agriculteurs, les particuliers, les collectivités et les entreprises qui souhaitent faire évoluer leurs pratiques en intégrant l’arbre dans les systèmes agronomiques.

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close